Cet extraordianire Samedi (Vendredi?)

Sur mon compte Facebook perso il y’a quelques jours, j’ai parlé d’un extraordinaire Samedi qui en fait était le vendredi… Bref.

Il y a quelques temps j’ai créé une petite collection de chemisiers (j’en parlerais plus en détails dans un prochain post). Pour chacune de mes collections je me dois malgré tout de faire un shooting, histoire qu’elle ne passe pas complètement inaperçue. C’est une façon pour moi de montrer une nouvelle facette de ma personnalité.

Donc, il est question d’organiser un shooting. pour cela il faut contacter photographe, mannequin, maquilleuse, toute l’équipe quoi, et caler une date. J’avoue que nous avons eu du mal, beaucoup de mal à le faire. Un tel indisponible aujourd’hui, un tel autre demain, j’en suis arrivée à me demander si on le faisait encore ou pas. çà prenait trop de temps à se planifier.

Apres plusieurs discussions, nous avons fini par trouver une date et un lieu. Vendredi 17 Juillet au quartier Bonanjo à Douala. Pour ceux qui ne connaissent pas mon pays le Cameroun, Bonanjo est le quartier Administratif de notre chère capitale économique. Donc tous les ways des Nkounkouma sont la-bas. Les représentations des ministères, les banques, etc.

Pour cette collection il nous fallait une ambiance rue (street), nous devions donc prendre des plans de rue. Nous en avons fait plusieurs jusqu’au moment fatidique. Quand j’y repense, je me dis que nous devions tous être tellement dans notre petit monde que nous n’avons vraiment, mais vraiment rien vu venir: prise de vue devant les « 6 états de la BEAC », interpellation d’un agent de police, menace du commissaire, confisquation de l’appareil, interrogatoire. Bref vous voyez bien le genre.

Mais nous aussi hein. Façon que affaire de Bokom Haram chauffe là dehors, façon que tout le monde est à cran, façon en plus que c’est le grand jour du Ramadan, vous vous placez devant la BEAC pour prendre les photos. Massa !

J’avoue que j’ai eu très peur hein, mais plus de peur que de mal. Après « négociation », on a pu continuer (bien que le moral ait chuté d’un bon niveau).

Shooting feu rouge ;)

Shooting feu rouge😉

Au bout du rouleau.

Au bout du rouleau.

Ce fut vraiment un extraordinaire samedi vendredi. Plein de surprises et de fatigue. J’ai même oublié le mec dopé à l’alcool qui nous offrait sa protection contre une petite « Castel ». Le vrai chef du quartier disait-il. LOL !

Elle a été extra mon égérie.

Elle a été extra mon égérie.

Nous avons tout de même relevé le défi. Merci à Vous qui avez su gérer le truc. Pour toi Christian, mon MERCI ne sera jamais assez gros. çà c’est sûr…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s