Marketing viral: Comment l’utilisons-nous?

Définition:

D’après Wikipedia,  Le marketing viral, la publicité virale ou le buzz est une forme de publicité s’appuyant sur les réseaux sociaux. Son but est de promouvoir l’image de marque à laquelle le consommateur contribue pour atteindre des objectifs marketing (tels que la vente) grâce à un processus de réplication analogue aux virus informatiques.

Plus simplement, le Marketing Viral est un phénomène de création spontanée de notoriété via le bouche-à-oreille ou mieux encore le clavier-à-clavier.

L’apparition du web 2.0 qui est cet ensemble d’outils qui permettent à l’internaute de ne plus seulement être spectateur mais aussi acteur du web, est venu développer et même lancer le marketing viral. Cet esprit de participation et de partage est exactement ce qu’il fallait pour que l’internaute se sente plus concerné et surtout plus important.

Les outils:

Il s’agit des sites de réseaux sociaux (Facebook, Hi5, Twitter, Viadeo, …), Les blogs (les bloggeurs sont devenus le biais par lesquels certaines entreprises passent pour créer le buzz, à défaut d’avoir un blog entreprise générateur de trafic), les sites de partage de video (youtube, dailymotion, etc.)

Les videos sont souvent le moyen par lequel les entreprises passent pour créer le buzz et faire circuler l’information. Vous pouvez devenir une star en publiant sur youtube une video jugée interessante par les internautes qui se la partagerons encore et encore, comme cela a été le cas du chanteur français Grégoire auprès de qui les internautes ce sont rassembler pour la production de son album.

Les avantages et les inconvénients:

Le marketing viral présente de nombreux avantages pour les entreprises: coût de réalisation très faible par rapport aux campagnes marketing classiques, impact et ROI élevés.

Cependant le dérapage est facile et un message mal interprété peut gravement ternir l’image de l’entreprise, et c’est cette mauvaise image que les internautes non seulement se partageons, mais amplifierons.

Le Marketing Viral: cas du Cameroun:

Nous abordons donc la raison qui m’a poussée à la rédaction de cet article.

C’est simple. Comme des millions d’autres, je vois les campagnes sur Yahoo, Facebook, etc. Des campagnes occidentales sur des sites occidentaux pour des produits occidentaux. Je me suis donc demandé ce qui était fait sur notre territoire en terme de marketing viral et j’ai mené ma petite enquête. Allons-y cas par cas.

Les campagnes: combien d’entreprises au Cameroun utilisent le marketing viral dans leurs stratégies de communication, très peu. Quelques rares ont tout de même un compte ou une page sur Facebook:

– Guinness Cameroun, aucune publication mais tout de même 39 amis

– Brasseries du Cameroun, 7 amis et aucune publication

– MTN Cameroun, 0 amis, 0 publication

– Orange Cameroun, un compte de 200 amis et quelques publications quant à leurs offres

– Ringo SA, 1316 amis

– CAMTEL, une page sans logo, 3 amis et quelques publications.

Il faut dire qu’au Cameroun les grandes entreprises préfèrent les medias classiques et tout ce qui est web n’est pas encore très utilisé hors mis les bannières publicitaires. Cependant ceux qui comprennent encore le mieux l’impact et l’importance du marketing viral sont les petites entreprises, car elles n’ont pas à leur disposition de gros budgets de communication et doivent donc faire au mieux pour une communication efficace et peu coûteuse.

– Candy Lingerie, une petite boutique de lingerie de la ville de Douala qui avec seulement 19 amis a tout de même compris l’importance de Facebook. Candy Lingerie a récemment communiqué via l’option message, et sur son mur, sur ses prochaines promotions.

– COM.NEWS, avec 380 amis, le magazine communique régulièrement sur ses récentes sorties ainsi que les unes à paraître.

Les sites web camerounais ne sont pas en reste.

– Goducamer.com, 4438 amis

– Journalducameroun.com, 2351 amis

– Kerawa.com, 1614 amis

– Mboablog.com, 5005 amis

– Ingenieris.net, 365 amis.

La plus part de ces entreprises ont aussi des comptes sur twitter ou encore sur Viadeo.

Malheureusement, le tout n’est pas d’avoir un compte, une page ou un groupe, ni d’avoir des millions d’amis qui vous suivent. Le plus important est le contenu et c’est CE contenu qui génère le buzz et crée la circulation de l’information.

Le contenu peut être de tout type, les sites ont prévus plusieurs moyens: les vidéos, les images, les articles, les discussions, etc. Le contenu doit être pertinent, intéressant, remarquable. Certains préfèrent jouer sur l’humour (une vidéo ou une image amusante seront facilement partagés entre amis), d’autres encore préfèrent choquer avec des scènes et des images hors du commun.

Cependant, aucune campagne professionnelle de buzz marketing n’a encore été réalisée au Cameroun. La raison est simple, Internet n’est pas encore assez répandu dans les ménages et dans les moeurs, du moins pas autant que les médias classiques. Très peu d’agences intègrent le web dans les plans média et lorsqu’elles le font elles se limitent à l’outil de base qui est la bannière publicitaire ou au mieux les campagnes d’e-mailing. Notons tout de même que bien que l’e-mail soit encore un outil du web 1.0 (stratégie Push), il peut tout de même créer le buzz tout simplement grâce au Forwarding: je reçois un mail et si le contenu m’intéresse ou si je le juge intéressant pour un ami je le lui forwarde. C’est simple et çà marche. Des sites web tels Mboablog.com, Kerawa.com, Journalducameroun.com, l’utilisent et ont grâce à leurs newsletters de plus en plus de visiteurs et de plus en plus de fidèles.

La portée du viral n’est pas à négliger, au vu du nombre de camerounais possédant un compte Facebook (2ème sur le classement Alexa des sites web les plus visités au Cameroun après Yahoo). Bien qu’il faut reconnaître que les réseaux sociaux sont beaucoup plus répandus que le blogging dans notre pays. Mais rien que sur Facebook (sans publicité) une entreprise peut générer énormément de trafic sur son site, sur son produit. Elle peut également recolter les avis des consommateurs et leurs réactions face à un nouveau produit. Et bien sûr, comment peut-on être plus proche de ses clients?

Les sites: Y a-t-il des sites de réseaux sociaux camerounais sur lesquels communiquer? Y a-t-il des bloggeurs par lesquels passer pour plébisciter sa marque ou son produit?

J’ai pu répertorier quelques sites camerounais (pas encore assez connus), sur lesquels il est possible de créer du buzz:

camerborn.com qui est un site web communautaire 100% camerounais et accessible à tous les camerounais.

afkoo.com sur lequel vous pouvez créer votre profil et communiquer.

Vous pouvez bien sûr aussi utiliser la visibilité des sites web populaires pour créer le buzz en communicant dessus. Plusieurs de ces sites intègrent un système de partage sur les sites communautaires.

Vous pouvez également publier sur les murs (mur à mur) de vos amis les plus actifs (avec leur accord bien sûr!). Votre message sera ainsi plus vu et partagé, si il est suffisamment pertinent.

Pour ce qui est des blogs camerounais, j’invite tous les bloggeurs à me laisser leurs liens que je partagerai volontiers sur ce site. Faut-il rappeler que l’échange de liens entre sites web et blogs est un excellent moyen d’accroître sa visibilité sur la toile?

Pour conclure, disons tout simplement que le viral, comme un virus est entrain de faire son bout de chemin sur la toile camerounaise. Vivement des « stars » camerounaises découvertes sur le web ou des lancements de nouveaux produits par le viral. Vivement des entreprises (grandes ou petites) qui oserons vraiment pour créer le plus grand buzz qu’on ait jamais vu au Cameroun.

Mais d’ici là…

Et les gagnants sont….

Les vainqueurs de la 10 ème édition des Etoiles du Marketing sont connus:

Rubriques par secteur d’activités

– Meilleure Assurances : ACTIVA

– Meilleure entreprise agro-alimentaire : OK FOODS

– Meilleure banque : ECO BANK

– Meillleure entreprise brassicole : BRASSERIES DU CAMEROUN

– Meilleure eau minerale : SEMME

-Meilleur fournisseur d’accès Internet : RINGO

– Meilleure maison d’édition : L’HARMATTAN

– Meilleure Micro-finace : CCA (Crédit Communautaire d’Afrique)

– Meilleure entreprise de messagerie : SOLEX

– Meilleure station service : TRADEX

– Meilleure entreprise d etéléphonie : MTN

– Meilleure entreprise d etransfert d’argent : WESTERN UNION

Rubriques professionnelles

– Meillleure commemoration et anniversaire : 250ème anniversaire de GUINNESS

– Meilleure image corporate : AES SONEL

– Meilleur évènementiel : HYSACAM (Caravane de propreté)

– Meilleure promotion des ventes : BRASSERIES DU CAMEROUN

– Meilleur sponsoring culturel : BRASSERIES DU CAMEROUN / ORANGE

– Meilleur sponsoring sportif : MTN

– Meilleure stratégie des prix : CAMTEL

– Meilleur trade marketing : BRASSERIES DU CAMEROUN

Le promoteur de l’évènement, M.Ferdinand Nana Payong en a profité pour lancer son nouveau magazine spécialisé sur le Marketing et la Communication, « Marketing.Com« .

Le Magazine « Com.News » de l’agence THELI RP a de quoi s’inquiéter avec ce concurrent de taille qui arrive.

Coming soon: Les Etoiles du Marketing

Du 26 au 31 Juillet 2010 se tiendra la 10ème édition des Etoiles du Marketing et de la Communication. Existant depuis 10 ans déjà, cet évènement a pour objectif de récompenser les entreprises camerounaises qui se sont démarquées au cours de l’année par leurs campagnes communicationnelles et leurs stratégies marketing.

Plusieurs entreprises seront recompensées sous des catégories précises, après être passées au « Grand Oral ».

Le « Grand Oral » est un forum au cours duquel les entreprises viennent défendre leurs projets devant un jury composé d’étudiants en Marketing et Communication des grandes Ecoles du Cameroun.

Le promoteur de cet évènement M.Ferdinand Nana Payong annonce déjà qu’il lancera lors de cette soirée de gala, un nouveau magazine, mensuel consacré au Marketing, à la Communication et aux Médias. Il s’agira d’un magazine entièrement en quadrichromie sur papier glacé, qui bien sûr sera associé à une version en ligne.

Voici les nominés pour la 10ème édition des étoiles du Marketing:

Assurances
Activa, Allianz , Axa, Nsia

Agroalimentaire
Camlait, Chococam, Nestle, Ok Foods

Banques
Afriland First Bank, Banque Atlantique, Bicec, Eco Bank

Brasseries
Brasseries du Cameroun, Guinness, Ucb

Eau Minerale
Madiba, Semme, Tangui, Volcanic

Fournisseur d’accès Internet (Fai)
Camtel, Mtn, Orange, Ringo

Jeux & Paris
Mobi Games, Pmuc, You Win Lotery,

Maison d’édition
Afrikia, Edition Clé, L’harmattan, Sopecam

Messagerie
Dhl, Esico, Solex, TNT, UPS

Micro Finance
Cca, Cofinest, Express Financial, La Régionale Epargne

Stations Service
Oilibya, Texaco, Total, Tradex

Téléphonie
Camtel, Mtn, Orange

Transfert d’argent
Afrique Exchange, Express Union, Money Gram, Western Union

Rubriques professionnelles
C’est la distinction d’une entreprise mise en concurrence avec d’autres entreprises indépendamment de leurs secteurs d’activités par ordre alphabétique

Commémoration ou Anniversaire
250e Anniv. de Guinness, 40e Anniv. de L’Enam, 30e Anniv. De Le Messager, 25ans de Cameroon Tribune

Corporate Image

Aes Sonel, Brasseries Du Cameroun, Camtel, Maggi, Mtn

Evénementiel
Festibikutsi, Fomaric, Hysacam (Caravane Propreté), Ya-Fe

Promotion des Ventes
Brasseries Du Cameroun, Camtel, Guinness, Maggi

Sponsoring Culturel
Brasseries Du Cameroun, Camtel, Mtn, Nescafé, Orange

Sponsoring Sportif
Brasseries Du Cameroun, Camtel, Mtn, Orange

Stratégie de prix Bas (Téléphonie)
Camtel, Mtn, Orange

Trade Marketing
Brasseries du Cameroun, Guinness, Nestle

De nombreuses entrprises ont déjà raflées ces trophées à l’instar des Brasseries du Cameroun ou de Western Union.

Mais à quand des catégories liées à ce média innovateur qu’est Internet? A quand des récompenses pour des sites internet et des entreprises web dans ce prestigieux évènement?

Le but profond de cet évènement n’est-il pas de montrer aux entreprises l’importance du Marketing et de la communication? Comment expliquer l’absence du média Internet dans cette liste de catégories quand on sait qu’Internet à pris beaucoup d’ampleur au Cameroun au cours des 10 dernières années?

Et concernant les PME, il n’y a aucune PME parmis les nominés. Est-ce à dire qu’il n’y a aucun département Marketing ou de la Communication dans une PME? Les PME ne réalisent-elles aucune campagne marketing? Ou alors les responsables marketing des Petites et Moyennes entreprises n’ont-ils pas les capacités suffisantes ?

Lorsque ce sont toujours les mêmes qui sont nominés ou qui gagnent, au fil du temps les récompenses restent-elles fiables? Ou devont-nous comprendre que cette cérémonie de récompenses n’est reservée qu’à une certaine catégorie?

Voilà autant de questions que je me pose autour de cet évènement qui n’en reste pas moins une belle initiave. Initiative qui devrait avoir beaucoup plus évoluée au bout de 10 ans d’existence.